doctrine
La consultation de cet article est réservée aux abonnés à la RIDA.

RIDA 237 | 07-2013

Doctrine

La musique en ligne et les droits voisins: essai de bilan, une décennie après l'entrée en vigueur de la directive DADVSI du 22 mai 2001

Patrick TAFFOREAU

Code : 237-D1
Mots-clés : Traités OMPI 

Lire le début

La musique en ligne et les droits voisins: essai de bilan, une décennie après l'entrée en vigueur de la directive DADVSI du 22 mai 2001

Par Patrick TAFFOREAU, Professeur à l'Université de Lorraine, Faculté de droit, sciences économiques et gestion de Nancy, Membre de l'Institut François Gény

Introduction

1- Définition du sujet

La musique et le droit partagent des notions communes, comme l’harmonisation ou la transposition. La première, qui est le but des directives communautaires, consiste en effet à mettre ensemble les législations nationales afin qu’elles ne provoquent pas de distorsions. Le droit de l’Union européenne tend à être une musique classique : point de dissonances – à moins qu’elles ne soient résolues – de polytonalité ou d’atonalité. Les droits internes doivent se rapprocher, s’unir en accords consonants et harmonieux. Quant à la transposition, elle évoque le passage d’un instrument ou groupe d’instruments de musique à un autre. C’est une adaptation rendue nécessaire par les différences entre les systèmes juridiques des États membres.

(...)

Vous pouvez lire la suite de cet article dans sa version PDF téléchargeable.

Les auteurs

Mots-clés

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
L
M
N
O
P
R
S
T
U