doctrine
La consultation de cet article vous est offerte par la RIDA.

RIDA 209 | 07-2006

Doctrine

Quelle(s) protection(s) juridique(s) pour l'art contemporain ?

Edouard TREPPOZ

Code : 209-D2
Mots-clés : Originalité

La consultation de cet article vous est offerte par la RIDA.

Lire le début

Quelle(s) protection(s) juridique(s) pour l'art contemporain ?

 Par Édouard TREPPOZ, Maître de conférences à l'Université Lyon 3, membre d'Art et Droit (*)

1. L'art contemporain passionne, étonne, dérange, et parfois agace.

Régulièrement, des polémiques enflent, opposant les thuriféraires aux contempteurs de la modernité (1). Dans les deux cas, l'art contemporain apparaît comme une entité cohérente qu'il faudrait aduler ou détester.

Pourtant, aucune unité, aucune cohérence n'est possible, là où l'inégalité et la diversité sont la règle (2). L'art contemporain possède comme caractéristique d'être l'art d'aujourd'hui. Seule cette époque commune permet de réunir sous la bannière commode de l'art contemporain des oeuvres faciles à des oeuvres exigeantes, des oeuvres provocantes à des oeuvres consensuelles... Il appartient ensuite aux critiques de faire le tri dans ce foisonnement donnant alors l'illusion rétrospective d'une cohérence et d'une unité.

(*) Ce texte est issu d'une conférence donnée à Genève le 3 octobre 2004 à l'occasion du colloque Droits d'Images.

(...)

Vous pouvez lire la suite de cet article dans sa version PDF téléchargeable.

Les auteurs

Mots-clés

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
L
M
N
O
P
R
S
T
U